JE NE VEUX PAS RENTRER

Un sourire et un pas en avant :)

English version here.

S’évader sans quitter son lieux de vie ? Impossible diront certains. J’ai pourtant de plus en plus la ferme impression que ca existe. Je ne vous parle pas ici de paysages exotiques etc.. Je vous parle de rencontres, de personnes. Je suis persuadée que la rencontre avec une autre culture, qui est ce qui me plait le plus dans le voyage, peut se faire en bas de chez soi.

Evidemment cela n’a rien à voir avec 4 mois de road trip en Amérique du Sud, l’immersion n’a pas lieu, mais la rencontre est là. 

Quezako?

passengers-1150043_1280

Comme d’habitude, mon article n’a ni queue ni tête alors laissez moi vous expliquer: J’ai travaillé dans un hôtel spécialisé dans l’accueil des familles qui ont un proche à l’hopital. Cela permet de faciliter la proximité avec le malade lorsque de grandes distances séparent les familles de l’hôpital. Alors effectivement on se retrouvent très fréquemment avec des étrangers dans la maison. 

Et c’est la que la magie opère. En trois petits mois, j’ai sympathisé avec des Néerlandais, des Hollandais, des Anglais, des Italiens, des Bosniaques, des Sénégalais et je me suis fait des amis de Tahiti (oui c’est français, mais nous avons des cultures différentes et la leur est magnifique). 

Pourtant ces personnes je n’ai fait que travailler avec eux. Mais si vous prenez le temps de parler à une personne, ne serait ce que quelques minutes, les affinités se créent vites. 

C’est comme ca que j’ai découvert l’opportunité d’aller ramasser les fruits chez des producteurs aux Pays Bas en septembre. 

Je suis la bienvenue à Moorea dans la famille de mes amis Tahitiens qui ont le coeur sur la main. J’ai même eu droit à de magnifiques colliers de coquillage et à du monoï. 

J’ai discuté des heures avec Daniela de Bosnie, dans mon anglais approximatif, sur les différences entre le système de santé français et le bosniaques, et sur ce qu’elle me conseillait de visiter quand j’arriverais en Croatie. 

Je pourrais vous raconter des dizaines autres anecdotes.. mais vous me direz « C’est bien Chloé, on est content pour toi, mais on travaille pas tous dans un domaine qui permet ces rencontres ». 

Effectivement, j’étais dans une situation qui me permettait d’avoir l’opportunité de faire beaucoup de rencontres, mais la vie de tous les jours permet déjà cela. 

Je croise des touristes dans le bus, à la boulangerie, dans la rue. Et un sourire, ou un bonjour dans leur langue et le tour est joué. Si vous aidez un touriste un peu perdu face à une borne de tickets de transports, ou même tout simplement dans la rue, vous vous attirerez très vite sa sympathie. La dernière fois que je suis allée à Paris, j’ai aidé un Italien à acheter des tickets de métro car il n’arrivait pas à comprendre comment nos distributeurs de billets fonctionnaient. Nous avons finalement ris quand je lui ais dit que lorsque j’étais partie en Italie, j’étais perdue comme lui devant leurs distributeurs de ticket de métro ! 

Des sites pour mettre tout ca en pratique

Il y a également des sites qui vous permettent de rencontrer des voyageurs, et de les héberger si vous le voulez et le pouvez. Je suis sure que cela peut être une super opportunité de varier le quotidien sans dépenser plus ! 

Vous avez d’abord couchsurfing.com qui est la plateforme la plus connue d’accueil de voyageurs sur votre canapé pour une ou plusieurs nuits. Vous vous créez un profil où vous indiquez la ville ou vous résidez, vos passions, ce que vous pouvez offrir au voyageur (un canapé lit et une douche, la chambre d’ami ou même juste un apéro à la française haha) et ce dont vous aimez discuter. Par la suite soit vous contactez des personnes disant chercher un hébergement pour la nuit dans votre ville, soit les personnes vous contactent et et libre à vous selon le feeling après une discussion de dire oui ou non.

20150421145444!Couchsurfing_logo

Le site talktalkbnb.com, plus récent, permet également de créer un profil hôte ou voyageur, dans la même philosophie que couchsurfing mais ici le but est de pratiquer une langue. J’ai par exemple crée un compte indiquant que j’aimerai visiter l’Espagne pour pratiquer mon Espagnol mais également l’Italie car j’adore cette langue même si elle m’est presque inconnue. En échange je peux parler à la personne en anglais ou Francais pour quelle pratique elle aussi une langue étrangère. Une Italienne résidant à Venise m’a répondu récemment qu’elle serait ravie de me rencontrer pour discuter et échanger avec moi !

logo-0b2d9ae206fae3adba885bca8c7351ff2ad52f6058464ecbc5203cdbc464b1b6

Alors voila.. pour moi le voyage, la découverte de l’autre et de sa culture, peuvent avoir lieu presque partout. Il suffit d’un sourire et d’un pas en avant. J’espère avoir la chance de faire encore des milliers de rencontres comme celles ci.

Si vous avez un ressenti différent, des expériences à raconter ou des moyens de faire plus de rencontres, n’hésitez pas à me l’indiquer dans les commentaires 🙂 

One Reponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About Me


Rêveuse de 21 ans, j'aime prendre mon sac à dos et mon reflex pour aller découvrir de nouvelles contrées et leurs cultures. J'aime aussi goûter de nouveaux plats et le fromage. Beaucoup de fromage...

Instagram

  • Bon bah c'est officiel .. 😇 #backtoschool #uga #grenoble #upmf
  • Already miss holidays #nothomeyet #mallorca #travelgram #picoftheday #bluesky #instagood
  • Mallorca by night 🛵🌠 #mallorca #ontheroad #travelgram #instamood
  • #jackytatouages10k  je participe ❤️❤️❤️
  • In ❤️ with Portugal.. #travel #Porto
  • En mode chapeau 😎☀️
  • 🚲☀️🇵🇹
  • Day 1 ☀️🏖️
  • Summertime 🌙