JE NE VEUX PAS RENTRER

Voilà une deuxième semaine de passée. Les jours défilent sans que je les vois passer. En début de semaine je me suis reposée, car j’ai eu quelques problèmes avec des allergies, mais tout est rentré en ordre. Nous avons eu la chance cette semaine, Mickaël et moi, de rencontrer les petits de première année (P1) et nous nous sommes aussi promenés encore entre les 2,3,4 et 5 années. Nous leur avons montré beaucoup de jeux que moi même je jouais au primaire (un éléphant qui se balançait, bonhomme pendu, le chat et la souris, les planètes, Cowboy, etc.) Je me suis aussi jointe aux filles pendant les récrés pour jouer avec elles au volleyball, un sport que j’ai moi même pratiqué pendant 6 longues années. J’étais vraiment contente de pouvoir leur montrer quelque chose où la langue n’est pas importante !

 

12765676_10208701894163382_31584838_o

12755345_10208682433316873_505189348_o

12751937_10208682428556754_1535344137_o

12699243_10208720787195696_1725093623_o

 

Samedi, je suis allée faire une petite balade à vélo dans la région. J’avais besoin de me retrouver un peu toute seule et de bouger. Avec la chaleur qu’il faisait et le vent dans les cheveux, c’était parfait.

12754916_10205532112852781_1362590483_o

En soirée, nous avons quitté Nakhon Phanom pour That Phanom qui se situe à environ une heure de l’école. À notre arrivé là-bas, Annie m’a tendu un petit papier avec une adresse écrite en Thai et son numéro de téléphone. Elle m’a dit qu’ils allaient nous débarquer, Mickaël et moi, ici et que nous pouvions aller au festival. Pour rentrer, nous avions juste à donner cette adresse à un chauffeur de tuk-tuk et il nous amènerait à bon port. Sur le coup j’étais un peu déstabilisée, car voilà quelques fois que je leur demandais la liberté d’aller faire quelques activités sans eux et qu’ils refusaient de peur qu’il nous arrive quelque chose. Les premières minutes Mickael et moi nous nous sommes regardés en voulant dire « Bon, on est tous seuls à quelque part en Thaïlande avec notre anglais pas trop pire et une adresse en Thai. » L’effet de surprise passé, nous nous sommes engouffrés dans la foule du festival. Il y avait des kiosques de toutes sortes partout. Pour avancer, c’était pire que le traffic sur l’heure de pointe. On avançait à pas d’escargot et il ne fallait surtout pas se laisser marcher sur les pieds, car on avançait pas sinon. Arriver proche des temples, c’était pire, car en plus à chaque mètre, il y avait du monde qui prenait des photos et il fallait les contourner. Tout un labyrinthe! Les temples en soirée comme ça, éclairés avec toutes les lumières, c’était magnifique. Il y avait des gens couchés partout avec des tentes ou parfois à même le sol avec seulement une couverture. Annie m’a expliqué que ces gens campent là, car ils viennent de loin. Au moment de rentrer, il a fallu rejoindre une grande route pour trouver un tuk-tuk. Nous sommes tombés sur un jeune conducteur qui nous demandait seulement 60 baht. Parfait, on embarque! À un moment, nous avons eu une petite peur qu’il nous amène pas au bon endroit en voyant qu’on s’éloignait de la ville, mais nous avons finis par reconnaitre le camion de Annie. Nous avons remercié le monsieur et je lui ai laissé 100 bahts (3,85$ et 2,50€).

12773244_10205532188014660_1899400160_o

12772948_10205532384819580_1851737771_o

12751811_10205532400819980_1675465942_o

12765744_10205532431180739_810336679_o

12773192_10208720021016542_1152679725_o

12773196_10205532610345218_110520373_o

12776918_10208719988495729_1067107894_o

12443888_10208720019416502_1707377423_o

Nous avons passé la nuit chez la mère de Annie.

Le Dimanche, nous avons fait un petit détour avant de rentrer par une ville où se trouve un temple identique à celui de That Phanom, mais avec beaucoup moins de touristes. Annie m’a donné des fleurs et m’a fait entrer dans la marche qui se faisait autour du temple. Après quelques tours du temple, j’ai dû faire allumer mes petits bâtons, les planter dans un bol et déposer les fleurs dans un autre. Par la suite, Annie nous entraîné Mickaël et moi dans une bâtisse qui abritait un gros bouddha. Elle nous a fait nous agenouiller. Devant nous se trouvait une pierre. Elle nous a expliqué qu’il fallait la soulever et que si nous y arrivions nous étions riches( mais riches de quoi? J’ai pas su). Nous sommes ressortis et avons pris la route de la maison.

12325106_1031075913597640_1050388852_n

12476917_1031077256930839_106170469_o

12773209_1031011966937368_458012119_o

12752112_1031012003604031_1338968904_o

12736320_1031075410264357_1360948644_n

Je suis très satisfaite de cette deuxième semaine. Si vous avez des questions sur certaines choses gênez-vous pas pour me les poser ça va me faire plaisir d’y répondre. Il n’est pas facile de tout résumer et de tout expliquer. Je vous souhaite une belle nouvelle semaine en espérant qu’elle soit aussi passionnante que là mienne.

À bientôt,

Jesse

 

 

 

 

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About Me


Rêveuse de 21 ans, j'aime prendre mon sac à dos et mon reflex pour aller découvrir de nouvelles contrées et leurs cultures. J'aime aussi goûter de nouveaux plats et le fromage. Beaucoup de fromage...

Instagram

  • Bon bah c'est officiel .. 😇 #backtoschool #uga #grenoble #upmf
  • Already miss holidays #nothomeyet #mallorca #travelgram #picoftheday #bluesky #instagood
  • Mallorca by night 🛵🌠 #mallorca #ontheroad #travelgram #instamood
  • #jackytatouages10k  je participe ❤️❤️❤️
  • In ❤️ with Portugal.. #travel #Porto
  • En mode chapeau 😎☀️
  • 🚲☀️🇵🇹
  • Day 1 ☀️🏖️
  • Summertime 🌙